Formation des cadets et juniors au sein du MACE

 

Cette note d’information a été rédigée pour vous permettre de connaître les différentes étapes de votre formation au pilotage d’avion modèle réduit.

 

Tout d’abord il est important de souligner que l’apprentissage du pilotage d’avion modèle réduit ne réclame pas que vous possédiez votre propre matériel. Il est même recommandé d’attendre d’avoir un peu d’expérience et quelques conseils avant de se lancer dans des achats. Le MACE possède des équipements rodés et des postes double commande pour votre utilisation.

 

Nous vous proposons d’ailleurs en 2017 une licence/cotisation Découverte d’une durée 2 mois pour seulement 25 €. Le club vous fournira le matériel et des moniteurs vous initieront à l’art du pilotage et vous feront découvrir la passion du modèle réduit. Vous pourrez également profiter du simulateur disponible au local du club à Epône.

 

Après cette découverte que va-t-il se passer ?

1)      En premier lieu, il faut vous inscrire au Modèle Air Club Epônois et prendre une licence fédérale.

  1. Pour ce faire une fiche d’inscription et un tarif sont disponibles.
  2. N’oublier pas d’obtenir auprès de votre médecin un certificat de « non contre indication à la pratique de l’aéromodélisme radiocommandé ».
  3. Vous ferez parvenir ces éléments avec le chèque de cotisation et une photo d’identité à l’attention de Bruno GALDEANO 17 rue des Barbiettes, 78711 Mantes la Ville.

2)      Dès que votre inscription sera enregistrée vous recevrez une licence FFAM (environ sous 2 semaines), votre badge MACE, le règlement intérieur et la liste de nos moniteurs avec leur contact téléphonique afin de les joindre pour votre formation sur le matériel du club.

3)      Pour que vous puissiez suivre votre progression nous vous remettrons le Livret du Pilote édité par la FFAM. Ce livret permettra également à votre ou vos moniteurs de suivre et de noter vos résultats.

4)      Pour accélérer votre apprentissage il est possible de travailler sur simulateur.

  1. Le club dispose d’un simulateur type Phoenix RC au local du club. Il est en accès libre.
  2. Si vous préférez disposer de votre propre simulateur une première dépense est à prévoir avec l’achat d’un émetteur équipé d’une prise DSC ou prise écolage élève. Les premiers prix se situent aux alentours de 55 Euros. Nous ne saurions trop vous conseiller toutefois d’investir dans un modèle programmable dont les prix varient entre 150 et 300 Euros mais qui vous fera un plus long usage car adaptable à plusieurs modèles avec des possibilités bien supérieures au niveau des commandes. Pendant les séances de double commande, vous pourrez ainsi, sûrement, utiliser votre propre radio-commande. Il faudra voir avec votre moniteur le problème et les solutions.
  3. En ce qui concerne le simulateur de vol informatique plusieurs solutions existent depuis le FreeWare type FMS ou HéliSim RC (Ces 2 produits sont gratuits et disponibles sur Internet avec juste l’achat d’un cordon) jusqu’à l’achat d’un produit commercial (de 100 à 200 Euros).

5)      Après environ un an de pratique assidue, vous n’aurez plus besoin de votre moniteur et vous pourrez passer le test de l’aile de bronze. La réussite à ce test vous permettra de recevoir 2 cadeaux.

  1. Le premier la cotisation au club de l’année suivante vous sera offerte. Il ne vous restera qu’à vous acquitter de la cotisation FFAM.
  2. Le deuxième est un bon d’achat offert par Conrad via la FFAM de 45 Euros aujourd’hui.

Ces 2 éléments vous permettront de parfaire votre équipement.

6)      Dès que vous serez sûr que l’aéromodélisme est votre passion, vous voudrez acquérir votre propre aéromodèle. Suivant votre budget et/ou vos goûts vous choisirez une construction classique ou un produit dit « presque prêt à voler (ARTF) ».

 

Pendant votre formation vous aurez appris à connaître les différences entre les matériels et les membres du club vous auront prodigué des conseils pour vous aider dans votre choix.

 

Quelque soit votre choix, il sera le bon et afin de vous aider des fiches d’exemple d’achat sont disponibles au club pour vous donner une idée des dépenses à envisager.

 

Deux derniers conseils :

  1. Ne vous précipitez pas, il n’est pas nécessaire d’avoir son avion pour commencer, nous vous l’avons déjà dit. De toute façon le matériel du club est rodé alors que le premier travail avec votre matériel sera de tout régler ce qui peut pour un débutant être long et rebutant.
  2. Respecter votre environnement en choisissant un matériel moderne peu bruyant quitte à devoir vous procurer des éléments complémentaires tel que système d’échappement, hélices, moteurs électriques, variateurs, etc… mieux adaptés que ceux contenu dans les kits.

 

En espérant que cette fiche vous permettra de mieux clarifier votre apprentissage,

Nous vous souhaitons de bons vols et beaucoup de plaisir dans ce loisir.